Actualités

L'Ecopôle du Bois de la Roche-en-Brénil (Côte d'Or) : un exemple de PER "filière bois"

08/04/2010

Labellisé « Pôle d’excellence rurale » en 2006, l’Ecopôle du bois de la Roche-en-Brénil, porté par le Syndicat mixte du pays de l'Auxois et du Morvan Côte d'Orien, est en voie d’achèvement.

La création d’une plate-forme de valorisation du bois, connectée au réseau ferré, a généré aujourd’hui 40 emplois et a permis l’implantation de cinq entreprises, dont une entreprise belge de première transformation du bois, la scierie FRUYTIER.

 

L’écopôle bois sera, à terme, producteur de formes innovantes d’énergies vertes. Cette plateforme accueillera en effet en plus de la scierie FRUYTIER, une centrale thermoélectrique à biomasse en cogénération. La chaleur produite sera partiellement utilisée par la scierie. L’implantation d’entreprises de profilage bois, de production des plaquettes forestières et enfin de production de bioéthanol est également prévue, générant ainsi la création de 120 à 150 emplois.

 

Une journée d’échanges et de coopération a été organisée le vendredi 26 mars à l’initiative du pays de l'Auxois et du Morvan Côte d'Orien, en partenariat avec la mairie de la Roche-en-Brénil et la communauté de communes de Saulieu.

 

Devant un public composé de représentants de l’Etat, de collectivités locales, de professionnels du bois et de cabinets d’ingénieries, ce fut l’occasion pour les acteurs locaux, de porter témoignage du travail réalisé, de tracer des perspectives d’avenir et d’engager une réflexion prospective plus large sur un développement économique durable en zone rurale.

 

Les 70 participants se sont retrouvés autour de trois ateliers :

  • Mobilisation du bois, structuration de la filière bois énergie et bois chimie
  • Accueil des entreprises, relations entreprises / collectivités
  • Avantage et structuration de la filière bois aval

Ils ont ensuite été accueillis sur la plate-forme de valorisation du bois par un représentant de la scierie FRUYTIER.

 

L’échange avec les représentants des 10 territoires voisins a permis le démarrage d’une mise en réseau des pôles d’excellence rurale « filière bois ».